mardi 17 octobre 2017

Ville de Lubumbashi: les toilettes publiques manquent

À Lubumbashi, le centre-ville et ses périphéries sentent les urines à plusieurs endroits. Uriner en public se banalise et la situation se normalise. On ne se gêne plus d’uriner devant les gens, qu’importe l’heure ou l’endroit. Pour certains, la défécation en plein air n’est pas non plus un problème. C’est devenu une culture, une tradition populaire. A presque chaque coin de rue, l’on sent les urines mais plus personne n’en est surpris, c’est la mode. Une responsabilité partagée Presque tout le monde est concerné. À Lubumbashi,... [Lire la suite]
Posté par BWIRHONDE Fidele à 02:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

mercredi 11 octobre 2017

Les enfants dans les rues de Lubumbashi : d’autres vies à sauver !

Ils sont des milliers, très nombreux dans nos rues qu’aucune institution n’en possède les chiffres réels actuels, sinon des aproximations. J’en ai des larmes quand j’en vois des dizaines errant comme s'ils étaient tombés des arbres. Des arbres !, trop exagéré sûrement pour désigner ces mamans et papas qui ont renoncé à être réellement parents dans un pays qui a ratifié la convention des droits de l’enfant. Survivre ou mourir ! Que de risques et dangers pour survivre dans la rue, et pas que pour soi. Seuls les plus... [Lire la suite]
Posté par BWIRHONDE Fidele à 10:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
vendredi 6 octobre 2017

L'utopie du développement en République Démocratique du Congo

La Rdc va bien ou pas du tout. C'est selon l'œil qui regarde. Bien que toujours en chantier, on révolutionne la modernité, chacun selon sa politique.  On se tire des boulets et à la fin on n'avance plus. Presque plus personne ne sait vraiment où on en est entre développement et sous-développement. Trois hommes, trois démarches, une province De Moise Katumbi à Célestin Pande Kapopo passant par Jean-Claude Kazembe, le Katanga et le Haut-Katanga ont vécu une véritable politique de rupture. A son arrivée, Moïse Katumbi investit... [Lire la suite]
Posté par BWIRHONDE Fidele à 23:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
dimanche 1 octobre 2017

Ville de Lubumbashi: La santé publique en danger!

Depuis des années, la ville de Lubumbashi est un marché où tout se vend, tout au vrai sens. C'est le cas des médicament de toutes natures, vendus aux coins des rues et dans les couloirs de bâtiments.  On pourrait croire que les vendeurs des médicaments dans les rues de Lubumbashi sont d’une même école. Ils sont, presque tous, spécialistes des aphrodisiaques. Certains ont choisi la nature et ne proposent que des racines, feuilles, fruits, poudre, et parfois des liquides que eux seuls peuvent nommer. Et pas besoin de... [Lire la suite]
Posté par BWIRHONDE Fidele à 23:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mercredi 3 mai 2017

Rdc, Jeunesse et Emploi: Ces jeunes qui choisissent le chômage

Chaque année, nos écoles et universités déversent des milliers de jeunes diplômés sur le marché de l’emploi, mais rares sont ceux qui arrivent à  décrocher l’emploi de leur choix. Pourtant, quand on n’a pas ce qu’on veut, on devrait se contenter de ce que l’on a. La problématique de l’emploi des jeunes est un défi mondial. Le taux de chômage s’accroît. Pourtant, en rêvant de meilleurs emplois, les jeunes rejettent eux-mêmes des opportunités qui s’offrent à eux. Ils ne veulent pas de petits emplois.  - Des demandeurs... [Lire la suite]
Posté par BWIRHONDE Fidele à 08:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
jeudi 20 avril 2017

Lubumbashi : Dangeureuse proximité entre écoles, marchés et églises

L'éducation est une richesse et un avenir pour la nation. Ce refrain est bien connu à Lubumbashi, une ville où l'école perd pourtant d'espace. Quand elle n'a pas pour voisin un marché, notre école peut cohabiter avec une église, un arrêt des bus. Un maximum de concentration est alors requis pour que l'élève retienne ne fût-ce qu'une portion ou rien du tout de la leçon du jour Le quotidien des élèves à Lubumbashi devient un parcours du combattant. Ils sont obligés de se dépasser pour se concentrer sur les leçons alors que les voisins... [Lire la suite]
Posté par BWIRHONDE Fidele à 12:19 - Commentaires [2] - Permalien [#]

samedi 1 avril 2017

Mort de Tshisekedi : Deux mois après, son fantôme ne se repose pas !

S'il était candidat à l'admission, le corps de Tshisekedi ne serait nulle part aujourd'hui. Ni dans une université belge, ni dans une congolaise. Sa famille l'aurait aussi vomi et tous ses camarades se seraient déchirés autour de sa misérable réalité. Mais au fait, le scénario n'est pas si différent du vrai Tshisekedi politicien qui est mort et autour de qui le monde subit des tempêtes.     - Mais où est le corps de Tshisekedi? J'en sais maintenant trop. Étienne Tshisekedi vivant ou mort est un opposant efficace. Mais... [Lire la suite]
lundi 27 mars 2017

Pollution sonore à Lubumbashi, l’autorité prône la tolérance !

La ville de Lubumbashi est de plus en plus bruyante. Le long des rues commerçantes, les vrombissements de générateurs électriques se mêlent à un excès de musique et de cris des vendeurs. Une dangereuse pollution sonore qui ne semble pas inquiéter les autorités. Lubumbashi semble condamné à vivre dans le bruit. Bruit des voitures, des mégaphones, des groupes électrogènes utilisés faute d’un bon réseau électrique… Devant presque chaque magasin, un haut-parleur au volume poussé à fond vante les produits qu’il propose, alternant... [Lire la suite]
Posté par BWIRHONDE Fidele à 02:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
lundi 6 mars 2017

Dans les rues de Lubumbashi, des enfants aux bons soins de la nature!

Ils sont des centaines, tellement nombreux dans nos rues qu’aucune institution n’en possède les chiffres réels actuels. J’en ai des larmes quand j’en vois des dizaines errant comme si « les arbres » dont ils dont descendus sont déjà tombés. Des arbres !, trop exagéré pour désigner ces mamans et papas qui ont renoncé à être réellement parents dans un pays qui a ratifié la convention des droits de l’enfant, entre autres. Les "enfants de la rue", enfants de notre honte ! Selon l’Unicef, la RDC en... [Lire la suite]
Posté par BWIRHONDE Fidele à 02:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mercredi 1 mars 2017

Chers opposants congolais: Enterrer Tshisekedi, une priorité avant la république?

La mort de Tshisekedi vient-elle conforter le pouvoir de Kabila ? Difficile de l’affirmer, mais la réalité semble accréditer cette thèse. Exiger un enterrement spécial pour Etienne Tshisekedi fait perdre du  temps et détourne le débat. Pauvre Tshisekedi ! Même mort, il règne et s’oppose toujours. Sa mort aura au moins permis de montrer l’hypocrisie de nos politiciens, du pouvoir comme de l’opposition. La vérité c’est que personne n’a osé traiter la mort de l’éternel opposant comme un non-événement. Un long deuil sans... [Lire la suite]