lundi 27 mars 2017

Pollution sonore à Lubumbashi, l’autorité prône la tolérance !

La ville de Lubumbashi est de plus en plus bruyante. Le long des rues commerçantes, les vrombissements de générateurs électriques se mêlent à un excès de musique et de cris des vendeurs. Une dangereuse pollution sonore qui ne semble pas inquiéter les autorités. Lubumbashi semble condamné à vivre dans le bruit. Bruit des voitures, des mégaphones, des groupes électrogènes utilisés faute d’un bon réseau électrique… Devant presque chaque magasin, un haut-parleur au volume poussé à fond vante les produits qu’il propose, alternant... [Lire la suite]
Posté par BWIRHONDE Fidele à 02:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mardi 24 janvier 2017

Très cher prix des soins médicaux à Lubumbashi (RDC)

Se faire soigner devient un véritable casse-tête pour les pauvres à Lubumbashi. Seuls les riches ont le privilège dans les hôpitaux. Les « fils d’Hippocrate » ont tellement haussé le prix des soins qu’il faut des milliers de francs congolais pour survivre à une maladie. Les pauvres n’ont qu’à s’en prendre à eux-mêmes. Ainsi, lorsqu’on a pas de moyen, mieux vaut mourir à la maison que d’aller à l’hôpital. Pourtant, depuis mon enfance, alors que j’allais encore à l’école, j’ai appris que la vie humaine est sacrée ; et... [Lire la suite]
Posté par BWIRHONDE Fidele à 03:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
dimanche 25 décembre 2016

RDC - Politique : Quand la famille renie le père !

Que c’est dommage  qu’on en soit là dans un pays où l’on dit faire des dialogues une tradition et des lois un mode de vie. Une résistance pacifique, c’est l’appel qui avait été lancé mais la résistance entre forces de l’ordre et population, les morts dénombrés et les violences qui ont nourri les journées du 19, 20 et 21 décembre 2016 n’ont rien eu de pacifique. Ces manifestations donnent vie à la crainte d’une guerre civile pouvant même devenir ethnique. Depuis sa petite jeunesse, le congolais ordinaire d’aujourd’hui apprend... [Lire la suite]
jeudi 8 décembre 2016

RÉFLEXION - Enfants et Droits humains: Quelle incompatibilité avec le travail?

Les droits de l'homme tels que édictés par les Nations-unies, acceptés par le monde, sont encore un leurre pour quelque milliers de citoyens du monde. C'est le cas de ces enfants pour qui la protection est indispensable puidque constituant une catégorie de plus vulnérables. Pour eux, un ensemble de mesures spécifiques ont été prises pour presque vaine gloire, avec plus de rigidité que de flexibilité. C'est le lieu de reparler du travail des enfants, ce travail que toutes les agences des nations-unies s'accordent à dénoncer et bannir... [Lire la suite]
samedi 22 octobre 2016

"C'est ça le Congo!"... Quand le fatalisme se nationalise!

Que c'est fatal d'être fataliste! Mon coeur galope, j'ai peur... La nationalité congolaise ne sera plus pour longtemps qu'une affaire d'humains. Le fatalisme nous a rattrapé et devient congolais comme moi. Président de la République silencieux malgré des massacres au pays où Élections improbables malgré les lois, pas de surprise puisque c'est ça le Congo, la RDC est ainsi faite. Pourtant, ça en est trop avec cette fatalité devenue vie et caractéristique d'un peuple. Mais peut-être bien qu'être blogueur congolais, comme moi, c'est... [Lire la suite]
mercredi 19 octobre 2016

Kabila contre Occident : ce combat n’est pas le nôtre

Joseph Kabila au dernier tournant de son second mandat n’aura pas été le meilleur ami de l’Occident. Les pays amis se font rares depuis que Kabila essaie de s’accorder le mandat interdit en RDC. Nos oncles belges, les colonisateurs, deviennent la courroie d’étranglement. Tout le monde veut les élections. Pour quels intérêts ? Attention: Cet article est aussi lisible sur habarirdc.net La RDC fait la Une des informations qui racontent nos ratés depuis plusieurs mois. Le pessimiste dirait-on d’ordinaire ! Mais cette fois, les... [Lire la suite]
Posté par BWIRHONDE Fidele à 15:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

dimanche 4 septembre 2016

Un séjour à l'hôpital: Entre médecins, patients et les réalités d'une vie aux mille facettes

S'il l'on affirme que la vie n'a pas de prix, on ne devrait plus en dire autant de la santé. Le serment d'Hippocrate n'est plus qu'un serment, pas vraiment une vie pour les médecins. Et la vie d'un patient n'est plus vie sans argent. Avez-vous déjà été hospitalisé de votre vie? Si oui, vous allez repenser à votre séjour. Peu importe le standard de l'hôpital qui vous a reçu, vous n'en sortirez presque pas sans un lot de plaintes enregistrées. Pourtant pour une première expérience à l'hôpital, c'est plus la vie de patient qu'on... [Lire la suite]
mardi 14 juin 2016

RD Congo - Église catholique: Quelle est la vraie position du prélat?

Où se situe aujourd’hui l’Église catholique de la RDC ? La question se pose devant le silence soudain d’une institution qui a pourtant appelé à respecter la Constitution, en début d’année. Ce silence fait l’objet de diverses interprétations alors que le pouvoir semble résolument engagé à dépasser la limitation de mandat qui s’impose pabsolument au président Joseph Kabila. A vouloir réagir à tout, porter la voix de tous, l'Église catholique semble s’être prise dans le piège des politiciens. Rappelée à l’ordre par le Vatican pour ne... [Lire la suite]
vendredi 10 juin 2016

RD Congo: Le profil de mon futur président

A l'heure où la RDC fait son dernier virage vers une alternance possible du pouvoir, le temps est venu de dresser le profil du prochain président de la République. Je le veux mobile, non enfermé dans le régionalisme, capable de redonner confiance et dignité à notre peuple, tout en incarnant la rupture pour un nouveau départ. - Un président qui fasse taire les armes   Un peuple qui fabrique des dictateurs est aussi capable d’enraciner la démocratie, pourvu que nous agissions tous : dirigeants et dirigés. Tout se joue avant les... [Lire la suite]
Posté par BWIRHONDE Fidele à 14:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 9 février 2016

RDC : Modernité, me voici...

La modernité, est un concept devenu théoriquement congolais, quand la corruption s'enracinait en pratique normale et la démagogie en système politique. Avec leurs politiques politiciennes, les gouvernants de la RD Congo prennent pour dupe le peuple, eux étant des génies (si seulement) et, à leur faveur le peuple s'incline soigneusement. Dans cette vague de chants et musiques vantant la modernité prônée par le Président de la République Joseph Kabila, non sans faire face aux incrédulités d'une bonne frange de la nation, l'on a vu aussi... [Lire la suite]