21 septembre 2016, le monde parle encore de cette paix qu'il ne fera pas maintenant et jamais sans massacre, viols, pillages, destructions,... C'est une journée de plus pour la paix, une paix qui demeure un leurre pour le congolais et le citoyen du monde. en 2016, la journée mondiale de la paix tombe aussi dans un contexte où la paix dans le monde reste simple désir pour lequel les moyens en jeu détruisent davantage le sens même de la paix. Avec l’Organisation des Nations-Unies, l’on tente de rattraper l’idéal de paix, mais c'est à tâton. Mais plus grande crainte, c'est que le monde croit que la paix n'a de rapport qu'avec la guerre. Pourtant faux...

Un paneau pour la paix *Ph: http://www.paroisse-enghien-saintgratien.com- La paix, un leurre ou une utopie?

Mon indignation de simple blogueur est partagée par des milliers de voix silencieuses. C'est cette fatigue de vivre en attendant la mort à tout moment, une mort qui pourrait me venir de ceux-là qui disent défendre l'humanité... Paix au Kivu, paix à Beni, paix en République Démocratique du Congo !

Dans ma dernière lettre ouverte adressée au monde et à la communauté internationale qui je ne crois pas pourtant, j'ai parlé de la paix comme un leurre pour nous les petits hommes, petits peuples. Et quelle paix quand les pays qui prétendent la défendre produisent des armes, fournissent les rebelles, tuent pour le minerais, accaparent le monde?! On ne doit plus parler de la paix comme possibilité, il faut qu'elle soit enfin.

- C'est où la paix dans le monde?

Je ne peux oser vous imaginer aussi hypocrites... On a longtemps cru que la paix était nécessairement le contraire de la guerre. Et pourtant... Si en RDC la une est à la forte crise politique aujourd’hui, il y a cette Afrique qui s'interroge encore sur son développement et ces églises voulues chrétiennes qui, même sans conflits ne peuvent être ensemble. Et pour l’ONU, l'intervention c'est là qu'il y a la guerre, sans c'est demander c'est quoi la paix pour ce citoyen du monde sans école ni hôpital, sans domicile ni emploi, ou pour ce migrant qui fait le choix de la mort de de rester dans son pays. Alors c'est la guerre qui a plusieurs formes. Le monde est assez blessé, il faut agir autrement.

Où est la paix dans le monde aujourd'hui? Au Vatican ou à Washington, à Paris ou à Brazilia, à Pékin ou à Sydney? Non, la paix il n'y en a nulle part car finalement à chaque ville ses réalités qui rongent l'idéal de paix.  

- 2016, le développement associé à la paix!

Aujourd'hui, le monde demeure en déséquilibre et injuste contre le sexe féminin malgré quelques progrès, le racisme fait encore sa loi, l'éducation est encore un luxe dans certains pays, la répartition des richesses nationales est encore impossible ça et là alors que la pauvreté s'impose comme vie pour la plus grande partie du monde. Est-il alors possible un développement dans ces conditions qui pourtant conduisent aux révoltes et soulèvements puis aux conflits ou aux guerres, à la frustrations ou à la solitude? N'est-ce pas là aussi unes états de manque de paix pouvant freiner le développement malgré les objectifs.

La paix, pas tant que la femme est toujours mise à l'autre page, malgré les paroles de prétendues grandes puissances dont les résolutions ont force de loi. Elle restera utopique tant nos rue se rempliront d'enfants seuls dont certains se font violés. La paix restera une impossible projection tant que monsieur le président et son ministre resteront mystérieux et imperturbables malgré leurs incapacités et les cris de leurs peuples. Un jour, il faudra se vanger e ce sera parti pour ruiner la paix, s'il y en avait déjà.  La RDC connaît son lot de mésaventures en cela actuellement. N’est-ce pas une autre absence de paix pour nos filles, nos mères, nos compatriotes ? Pas donc besoin de quoi rêver d'un monde uniformément battu sur un certain développement face à ces défis. Et surtout pas tant que l'avenir d nos nations se décident dans leurs sommets européen ou américains par des inconnus de l'Afrique qui ne visent que s'enrichir.

Finalement, la paix est encore à rechercher, pas qu'en cas de guerre d’armes, si on sait que dans ce contexte il faut encore des armes pour ramener cette paix. ©Fidèle BWIRHONDE ©fideleblog.canalblog.com