mardi 10 janvier 2017

Lubumbashi: La deuxième ville de la RDC se noie!

Pour une année, disons que c’est mal partie pour 2017 à Lubumbashi, 2e ville de la RDC qui se targue d’être « ville propre ». Depuis une semaine, les pluies inondent des routes qui ont perdu leur canalisation. Il faut parfois des chariots pour rejoindre l’autre rive, oh ! Que dis-je, l’autre bout de la route inondée, en plein centre-ville.   Après la pluie, c’est la boue et les flaques d’eaux Beau ou mauvais, il y a quand même un temps après la pluie dans cette ville : le temps d’inquiétude lorsque vous êtes... [Lire la suite]
Posté par BWIRHONDE Fidele à 02:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

vendredi 25 décembre 2015

Lubumbashi - RD Congo : Quand un Quartier s'installe dans la Rue!

On se croirait sur une scène de tournage ou un montage pour une quelconque représentation, mais non! C'est plutôt devant un vrai bureau d'un vrai quartier de la ville de Lubumbashi. Les priorités sont ailleurs. Autrefois dans l'enceinte d'un imposant bâtiment d'un complexe scolaire de la place, le bureau du quartier Kiwele n'a plus de place que dans une de ses rues. Et comme si cela était moindre, c'est à coté d'une morgue, celle des cliniques universitaires de Lubumbashi, et devant une école, que l'espace s'est montré dégagé.... [Lire la suite]
vendredi 11 décembre 2015

Droits de l'Homme 2015: l'Homme en veut plus, encore!

Du haut de ses plus 67 ans d'age, la déclaration universelle des Droits de l'Homme est l'un de rares textes presqu'unanimément acceptés dans le monde. Pourtant ces fameux Droits de l'Homme n'échappent à aucune occasion d'atteinte. On les veut chaque jour, on les viole tous les jours! - Une histoire qui se repète! Deux jours avant la journée dédiée aux Droits de l'Homme 2015, le de l'ONU aux Droits de l'Homme, BCNUDH, publiait un rapport contenant 41 cas d'atteinte rien qu'à la liberté d'expression sur une période 9 mois seulement.... [Lire la suite]
Posté par BWIRHONDE Fidele à 11:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
mercredi 30 septembre 2015

Politique - RD Congo: N'applaudissez pas trop vite les démissionnaires, n’encouragez pas les flatteurs!

Environ une vingtaines de démissions depuis le 14 septembre dernier au sein de la classe politique congolaise, coté pouvoir de Joseph KABILA… La politique est une viande tendre quand on tient le couteau qui la charcute, jusqu'au moment où l'on charcute son doigt et qu'on doit abandonner. La voix de sept partis politiques de la majorité présidentielle portée au président de la république dans une lettre a démontré que le congolais est assis dans une balançoire. Dans cette république, l'homme politique du peuple n'existe plus, c'est de... [Lire la suite]
jeudi 26 février 2015

Partie 1 : LA POLITIQUE CONGOLAISE À LA LOUPE : DÉCRYPTAGE D'UNE SÉRIE D'ERREURS

Je ne suis qu’un blogueur, mais bien plus, je suis patriote congolais (RDC). Ceci est une analyse portant sur les faits de triste mémoire qui ont conduit mon pays là qu'il se trouve aujourd'hui. Seuls quelques faits m'ont intéressé, mais les spécialistes pourraient en dire mieux. Il s'agit de ma part de vérité tirée des observations, discussions et de ce qui se dit. La politique congolaise n'a jamais été droite, ou jamais clairement comprise par les Congolais que même ceux qui la font n'arrivent pas à la maîtriser. D'où les... [Lire la suite]
vendredi 23 janvier 2015

R.D. Congo : 4 JOURS SANS INTERNET ET LA VIE CONTINUE

Toujours pas d'accès aux réseaux sociaux (sauf sur mobile), mais enfin, ils ont fléchi. Et alors là, pour un gouvernement de cohésion nationale, c'est du lourd. Quatre jours sans accès à internet ni à la messagerie téléphonique, nos autorités ont frappé là où ça fait mal, comme si c'était nécessaire. C'est clair qu'ils, n'ont pas voulu laisser circuler les images de leur atrocité face à leurs propres concitoyens. Notre pays est déjà assez mal couvert par internet. Je me sens noble d'y accéder mais aussi choqué à compter ceux qui ne... [Lire la suite]

lundi 3 novembre 2014

BURKINA-FASO : LE PEUPLE A-T-IL VÉRITABLEMENT GAGNÉ ? JE M'EN DOUTE...

J'aimerais savoir où finit le délire, où commence la réalité, mais ce n'est pas pour bientôt. La peur que j'ai en observant comment la détermination des citoyens du Faso nous a arraché nos admirations, c'est que les efforts du peuple pourraient avoir été détournés et corrompus. Leur président, Blaise COMPAORÉ, malgré la pression de la rue en colère, persistait de ne quitter en aucun cas le pouvoir avant la fin de son mandat. C'était sans compter avec l'engagement des Burkinabés parmi lesquels il a tué une trentaine le 30 octobre 2014.... [Lire la suite]
vendredi 22 août 2014

FAUNE ET FLORE AFRICAINES : POUMON OU BANQUET DU MONDE!

L'actualité africaine a beau être dominée par la fièvre Ebola aujourd'hui, celle du monde n'est pas moins influencée par le réchauffement climatique. Un réchauffement qui voit fondre les glaces de la planète, disparaitre des espèces de la faune et de la flore mondiales, ou plutôt africaines. Une Afrique où des animaux, parmi les plus légendaires, s'effacent de la carte. Cette Afrique qui demeure toujours lente dans la marche du monde, sans manquer de suivre, et pourtant malade à plusieurs points.  Ebola aujourd'hui traumatise... [Lire la suite]
mardi 12 août 2014

POURQUOI Apollinaire MALUMALU A-T-IL ÉTÉ AUDITIONNÉ PAR LA JUSTICE À KINSHASA ?

Pour certains, c'est de la poudre jetée aux yeux des citoyens. Pour d'autres, la roue à véritablement tournée contre apollinaire MALUMALU. Mais qui dit vrai? Découvrez ci-bas les probables raisons pour les lesquelles Apollinaire MALUMALU a été soumis à une audition judicaire à Kinshasa par le Procureur de la République en début de semaine, telles que présentées par JeuneAfrique.  Alors qu'il est réputé favorable au camp Kabila, MALUMALU s'est vu interpellé par la justice dont on dit qu'elle est aussi à tendances... [Lire la suite]
samedi 24 mai 2014

LUBUMBASHI - SOCIÉTÉ : MENDIER AVEC LE NOM DE DIEU EN BOUCHE, LA NOUVELLE MÉTHODE!

Depuis peu, ma ville me dépasse, ou c'est à peine que s'ouvrent mes yeux. Dans nos rues apparaissent une catégorie de personnes, forcement gentilles, avec une nouvelle forme de mendicité bien étonnante. On se réveille chaque matin convaincu que tout viendra de la providence, jusqu'à promettre de l'or à ses bambins. Alors on peut se permettre de se servir du nom de Dieu sinon de la Bible. Belle imagination, crois-je! Il y a de quoi parler de modernité, cette fois. Oh, les pauvres, ces autres oubliés pour qui très peu de gens... [Lire la suite]