mardi 24 janvier 2017

Très cher prix des soins médicaux à Lubumbashi (RDC)

Se faire soigner devient un véritable casse-tête pour les pauvres à Lubumbashi. Seuls les riches ont le privilège dans les hôpitaux. Les « fils d’Hippocrate » ont tellement haussé le prix des soins qu’il faut des milliers de francs congolais pour survivre à une maladie. Les pauvres n’ont qu’à s’en prendre à eux-mêmes. Ainsi, lorsqu’on a pas de moyen, mieux vaut mourir à la maison que d’aller à l’hôpital. Pourtant, depuis mon enfance, alors que j’allais encore à l’école, j’ai appris que la vie humaine est sacrée ; et... [Lire la suite]
Posté par BWIRHONDE Fidele à 03:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

jeudi 8 décembre 2016

RÉFLEXION - Enfants et Droits humains: Quelle incompatibilité avec le travail?

Les droits de l'homme tels que édictés par les Nations-unies, acceptés par le monde, sont encore un leurre pour quelque milliers de citoyens du monde. C'est le cas de ces enfants pour qui la protection est indispensable puidque constituant une catégorie de plus vulnérables. Pour eux, un ensemble de mesures spécifiques ont été prises pour presque vaine gloire, avec plus de rigidité que de flexibilité. C'est le lieu de reparler du travail des enfants, ce travail que toutes les agences des nations-unies s'accordent à dénoncer et bannir... [Lire la suite]
samedi 3 décembre 2016

Lubumbashi Culture: La musique "entre ciel et terre"!

Les artistes musiciens de Lubumbashi peinent à vivre de leur art. La création prolifère pourtant, mais vivre de son art relève du parcourt du combattant. Depuis environ 2006, les villes de Likasi, Kolwezi ou Kalemie se vident de leurs artistes qui ont entendu résonner les airs de la prospérité dans la capitale de l’ancienne province du Katanga, Lubumbashi. Avec cet affluence des artistes de la région, Lubumbashi est désormais une école de musique dans un Congo où la rumba est reine. Mais cet eldorado en a fait déchanter plus... [Lire la suite]
Posté par BWIRHONDE Fidele à 00:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
samedi 4 juin 2016

RDC/Haut-Katanga: Voyage au pays des oubliés

Nous sommes dans la provinces du Haut-Katanga, une de celles découpées de l'ex-Katanga. De Lubumbashi à Likasi, nous vous amenons dans un véritable voyage, mais cette fois, nous sommes au pays des oubliésdes regimes successifs au pouvoir. Il suffit d'ouvrir grand les yeux pour lire sur les visages des paysans situés le long de la route les signes d'une existence malheureuse. Ils dorment pourtant au-dessus d’incroyables réserves de cuivre et de cobalt. Au pays du cuivre et du cobalt, des centaines de paysans vivent encore dans des... [Lire la suite]
dimanche 28 juin 2015

KATANGA/R.D. Congo : Les contrastes d'une province en or!

Au sujet du Katanga, il y a de quoi parler d'une province riche, en effet, mais  pour beaucoup, l'espoir est déjà mort. Le Katanga, cette province à la taille d'un état rassemble suffisamment de superlatifs. Pour la RDC, il s'agit de la province la plus riche du pays, mais pas seulement. Elle est aussi la province où les enfants ont le moins accès à l'école. C'est aussi la province où la prévalence en VIH/SIDA est la plus élevée du pays. Et comme pour confirmer la peine, quelqu'un me dira que le Katanga est aussi la province des... [Lire la suite]
Posté par BWIRHONDE Fidele à 13:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
dimanche 3 mai 2015

JOURNÉE DU TRAVAIL 2015 : NON, LE TRAVAIL N'ASSURE PAS L'INDEPENDANCE

Ils étaient encore nombreux les travailleurs de ma ville (Lubumbashi), ce 1 mai 2015. C'est la journée mondiale du travail et donc on ne devait pas rater ça, comme s'il suffisait d'un seul jour pour se reconnaître enfin travailleur. Il ne s'agissait pas de revendiquer leurs droits, mais de maquiller leurs misères et douleurs. Ils étaient là marchant avec sourire affiché et plaies cachées. Drôle de paradoxe! Les mêmes employés qui se déclarent au quotidien mal ou impayés, je les ai vus rangés pour défiler. Dans les regards des uns,... [Lire la suite]
Posté par BWIRHONDE Fidele à 08:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

jeudi 5 février 2015

LE MARIAGE EN RDC: LES RAISONS MATÉRIELLES SURPASSENT LES SENTIMENTS !

Vivement le mariage pour ces filles qui ont dépassé leurs 17 ans, et toute suite si on a eu la chance de poursuivre ses études normalement. Mais la vision du mariage pour elles est le reflet des rêves du quotidien. A la place de donner un sens et vivre leurs rêves, elles rêvent leur vie. "Je n'épouserai jamais un homme qui n'a rien!", c'est ce qu'on entend souvent d'elles à Lubumbashi, la ville cuprifère de la RD Congo. Et cette phrase, m'a sonné. Si la classe moyenne existait dans mon pays, j'y appartiendrais sûrement, comme ces... [Lire la suite]
Posté par BWIRHONDE Fidele à 14:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
jeudi 20 novembre 2014

"DIEU VA TE BÉNIR, IL SUFFIT QUE TU M'AIDES..." : L'AUTRE VIE À LUBUMBASHI - R.D. CONGO

Quelqu'un a voulu que je reparle de cette situation. Depuis peu, ma ville me dépasse, ou c'est à peine que s'ouvrent mes yeux. Dans nos rues apparaissent une catégorie de personnes, forcement gentilles, avec une nouvelle forme de mendicité bien étonnante. On se réveille chaque matin convaincu que tout viendra de la providence, jusqu'à promettre de l'or à ses bambins. Alors on peut se permettre de se servir du nom de Dieu sinon de la Bible. Belle imagination, crois-je ! Il y a de quoi parler de modernité, cette fois. Oh, les pauvres,... [Lire la suite]
vendredi 10 octobre 2014

ENTERRER À LUBUMBASHI…ON N’A PAS TOUJOURS LES MOYENS

Lubumbashi, une ville métropolitaine de la RD Congo, en pleine croissance. On y nait plus qu'on y meurt, mais on pense plus fournir davantage d'espace pour les cimetières que construire des maternités viables et fiables. L'État n'a pas de moyens pour ça, c’est sûr ce qu’on vous dira! Comme des chambres d'un hôtel, nos cimetières vous offrent des espaces selon vos moyens. Pas de risque que riches et misérables se croisent dans nos cimetières, et ce n'est pas sans prix! Ça se passe ainsi partout. En voilà un fait peut-être anodin pour... [Lire la suite]
mardi 7 octobre 2014

L’HABITAT EN AFRIQUE, UN HABITAT NON CLASSÉ !

« Donnons la voix aux bidonvilles », c’est le mot d'ordre de la journée mondiale de l'habitat 2014, et en RDC, thème était « Changeons nos cités, améliorons la vie ». Mais qui donnera la voix à qui ? Ne serait-il pas un mot insensé dans des pays où presque tout est bidonville ? Ces pays africains qui couvrent plus ou presque 2 500 000km2, mais où environ deux tiers de leurs territoires sont villages et bidonvilles invraisemblables, ont aussi célébré cette journée avec affirmation de partager le même thème. ... [Lire la suite]