jeudi 8 janvier 2015

Joseph KABILA AU KATANGA : LE RENDEZ-VOUS DES CŒURS BRISÉS !

Qu'elle peut être sale la politique. L'heure n'est plus à se lécher les mains. Joseph KABILA transpire la trahison que le Katanga lui aurait servie en plusieurs repas, si ce n'est pas une réponse mal digérée. Mais qui a réellement trahi qui ? Nul diplôme n'est nécessaire pour comprendre combien le président regrette d'avoir confié certaines responsabilités à certaines personnes au Katanga, mais ce n'est pas trop tôt. Une véritable mise en garde, c'est ce qu'on pouvait retenir de ses propos devant les notables Katangais, lundi 5... [Lire la suite]

jeudi 11 décembre 2014

RDC - GOUVERNEMENT DE COHÉSION NATIONALE : MERCI MONSIEUR LE PRÉSIDENT !

Un gouvernement de cohésion nationale ? Non, merci, il y avait mieux d'après moi. Seules les marionnettes du rouage pouvaient probablement s'y attendre, y compris les personnes qui ont remporté le gros lot. C'est vers 6h, le matin de lundi, que je découvre que monsieur le président a bien voulu changer les choses en aggravant la situation mais en toute innocence, il me semble. Avec 47 personnes librement choisies, c'est son record, le grand coup. L'équipe de la trentaine précédant n'aurait pas permis d'accomplir les rêves de monsieur... [Lire la suite]
lundi 1 décembre 2014

RÉVISION CONSTITUTIONNELLE EN R.D. CONGO : ET SI J'ÉTAIS D'ACCORD !

Je ne suis pas de nature à semer confusion, sauf en ceux qui sont naturellement confus, et la sincérité ne me fait pas peur. Les indécis trouvent mieux de nous abandonner les cartes dans les mains, et les plus radicaux s'attèlent à dire simplement, non à la révision de la constitution en R.D. Congo. Et ben, moi, j'estime qu'on pourrait bien dire OUI à la révision de la constitution congolaise, pas à celle des mandats du chef de l'État, évidemment. Suis-je encore aller à l'extrême ? D'après la constitution elle-même, on peut réviser... [Lire la suite]
lundi 3 novembre 2014

BURKINA-FASO : LE PEUPLE A-T-IL VÉRITABLEMENT GAGNÉ ? JE M'EN DOUTE...

J'aimerais savoir où finit le délire, où commence la réalité, mais ce n'est pas pour bientôt. La peur que j'ai en observant comment la détermination des citoyens du Faso nous a arraché nos admirations, c'est que les efforts du peuple pourraient avoir été détournés et corrompus. Leur président, Blaise COMPAORÉ, malgré la pression de la rue en colère, persistait de ne quitter en aucun cas le pouvoir avant la fin de son mandat. C'était sans compter avec l'engagement des Burkinabés parmi lesquels il a tué une trentaine le 30 octobre 2014.... [Lire la suite]
mardi 30 septembre 2014

RDC, LE HAVRE DE PAIX POUR LE CHÔMAGE !

De mon œil, je ne vois plus rien, rien qui avance, sinon sur place, peut-être en arrière. Je vois notre mastodonte, la RDC, vaciller malgré elle, habitée par des aveugles conduits par des borgnes. Triste ce matin quand on me confirme que d’après les services publics de l’emploi en RDC, seulement 5%, oui 5% seulement de la population congolaise ont un véritable emploi, un emploi au sens réel. Dans une nation de plus de 70 millions d’habitants où seuls 5% ont un emploi, ceci revient à environ 3 500 000 citoyens, sauf erreur.... [Lire la suite]
lundi 25 août 2014

EBOLA EN RDC : LE DIABLE EST A NOUVEAU DANS NOS MAISONS

Deux cas de décès confirmés, Ebola est à nouveau en RDC. C’est la 7ème épidémie en 38 ans, mais serait sans rapport avec l’Ebola de l’Afrique de l’Ouest. Ce pays qui a vu naitre ce fléau retrouve le chemin sa triste histoire au moment où l'OMS dresse un bilan de près de 1430 morts dus à Ebola. Si seulement les résultats pouvaient être négatifs! Si seulement cette vérité pouvait être hypothétique! Mais hélas, la réalité est désormais irréversible : Ebola est en RDC. Après des analysées sur des décès mystérieux en province de... [Lire la suite]

mercredi 6 août 2014

RD CONGO : POURQUOI AHMED KALEJ NKAND A ETE RENVOYE DE LA GECAMINES

Démis de ses fonctions depuis quelques jours, Ahmed Kalej Nkand, ex-ADG de la Gécamines suscite encore des débats. A-t-il suffit d'une faute grave comme annoncé pour le démettre? Peut-être bien, mais laquelle. Et si c'était un problème de relations dans politico-administratives? La Revue Jeune Afrique a réalisé l'article ci-bas et je vous propose de le découvrir dans ses révélations. Le limogeage surprise d'Ahmed Kalej Nkand, administrateur-directeur général de l'emblématique Gécamines, n'est pas uniquement dû aux "graves... [Lire la suite]
dimanche 13 juillet 2014

11 JUILLET 1960 - 11 JUILLET 2014: LA SECESSION KATANGAISE EN MEMOIRE

La panique était sur les visages de la plupart des habitants de Lubumbashi comme tous les Katangais. Alors que l'insécurité rongée déjà suffisamment les citoyens, l'approche de la date du 11 juillet est venue s'en meler, rappellant la sécession du Katanga en 1960. La menace a semblé encore plus concrétisable face à la présence reconnue des rebelles "Bataka Katanga" pronnant la séparation du Katanga du reste de la RDC. Au coeur de la démarche, une convinction que la province ne reçoit pas du gouvernement centrale tout e qau'elle mérite... [Lire la suite]
lundi 30 juin 2014

À 54 ANS D'INDÉPENDANCE, LA R.D CONGO RENOUE AVEC SES TRADITIONS FESTIVES DANS LA TIMIDITÉ

Lundi 30 juin 2014, la R.D Congo célèbre ses 54 ans d'indépendance. On parle d'une république souveraine, mais les réalites font douter les analystes. Pour cette année, l'État congolais  libère sa tradition festive mais en toute timidité. Certains pensent à quelque chose de redoutable. Des défilés et marches avec éventuellement des fêtes ça et là, mais sans disours, c'est trop comme message. Le retour à la tradition serait-il un signe de retour de la paix qui manquait ou une mascarade pour appaiser certains esprits? La... [Lire la suite]
vendredi 13 juin 2014

AVENIR RDC: UN ADIEU DÉFINITIF À L'ESPOIR?

Le pays où j'ai eu la chance de naître, la RDC, aurait pu être un paradis, pour peu que puissent ses habitants, depuis les dirigeants, être consciencieux. J'en parle tellement qu'on pense que je manque de sujet. Non, c'est par amour, par attachement, parfois par compassion ! Tout y est, en tout cas tout, tout à l'exception de ce dont rêvent les congolais. Ce pays où l'on a le plus besoin de travailler est celui où l'on semble friand du repos. Chaque génération semble vouloir écrire l'histoire à sa façon, passant une éponge blanche,... [Lire la suite]