samedi 8 février 2014

SANTE : ET SI SEULEMENT ON ETAIT CE QU’ON MANGE !

Depuis que le revenu moyen de mes concitoyens n’est plus significatif, s’acheter des aliments, des produits médicaux et/ou cosmétiques, des vêtements… peut désormais se faire partout dans la rue. On parle de "marché pirate", mais les effets en sont plus que pirates. Hélas, "mon peuple péri par manque de connaissance".  Exposés aux rayons solaires comme à la poussière, à la pluie comme à la boue, à diverses manipulations comme à diverses bestioles, ces produits sont pourtant les consommables quotidiens d’une large partie de ma... [Lire la suite]