jeudi 5 février 2015

LE MARIAGE EN RDC: LES RAISONS MATÉRIELLES SURPASSENT LES SENTIMENTS !

Vivement le mariage pour ces filles qui ont dépassé leurs 17 ans, et toute suite si on a eu la chance de poursuivre ses études normalement. Mais la vision du mariage pour elles est le reflet des rêves du quotidien. A la place de donner un sens et vivre leurs rêves, elles rêvent leur vie. "Je n'épouserai jamais un homme qui n'a rien!", c'est ce qu'on entend souvent d'elles à Lubumbashi, la ville cuprifère de la RD Congo. Et cette phrase, m'a sonné. Si la classe moyenne existait dans mon pays, j'y appartiendrais sûrement, comme ces... [Lire la suite]
Posté par BWIRHONDE Fidele à 14:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

jeudi 5 février 2015

DE LA DÉSINTOXICATION AU SUJET DES IMAGES SUR LA MANIFESTION DES CONGOLAIS (RDC)

Ceci un article de France24.com que j'ai choisi de de reprendre entièrement; vu la vérité qu'elle apporte que la peur que j'exprimais déjà sur les images qui ont circulé sur la manifestation de Kinshasa (RDC), notamment le 19 et 20 janvier dernier. Ici, cette télévision française démontre sur son site, combien les images associées à la repression policière face aux manifestant à Kinshasa, ne sont pas nécessairement authentiques mais véritables sources d'intoxication. Du coup, elle vient désintoxiquer... J'ai simplement changé le... [Lire la suite]
mercredi 28 janvier 2015

RDC - MONDE : ETRE OU NE PAS ETRE "KIVU" ou "CHARLIE"

Je dois encore en parler… Couvrir d'intransigeances ceux qui s'étaient solidarisés avec le malheur de Charlie Hebdo et des familles victimes me parait extrême. Je n'ai jamais été d'accord qu'un média s'en prenne à n'importe qui ou quoi au nom de la liberté d'expression, mais je ne peux m'empêcher non plus d'exprimer mon soutien aux confrères du monde victimes d'une quelconque situation malgré la raison et le pays. Être ou ne pas être Charlie était une question de choix. Je ne suis peut-être pas musulman ni aussi croyant qu'eux pour... [Lire la suite]
dimanche 25 janvier 2015

R.D. CONGO : DE LA DÉRIVE A LA VICTOIRE DU PEUPLE

Un peuple uni est un peuple qui gagne toujours. Plus d'article 8 ou du moins ce qui fachait dans cet article de la loi électorale. Autant dire que la rue l'a emporté sur les coles blancs. « Honorer la volonté du peuple » serait la motivation de ce retrait. Et la loi électorale est votée avec grande majorité. On a gagné! Patrice LUMUMBA aurait sûrement pleuré de l'image de ce pays qui n'est plus qu'une vaste prison. Il faut maintenant de la pression pour mériter nos propres droits, c'est triste. Et maintenant il se transforme en... [Lire la suite]
vendredi 23 janvier 2015

R.D. Congo : 4 JOURS SANS INTERNET ET LA VIE CONTINUE

Toujours pas d'accès aux réseaux sociaux (sauf sur mobile), mais enfin, ils ont fléchi. Et alors là, pour un gouvernement de cohésion nationale, c'est du lourd. Quatre jours sans accès à internet ni à la messagerie téléphonique, nos autorités ont frappé là où ça fait mal, comme si c'était nécessaire. C'est clair qu'ils, n'ont pas voulu laisser circuler les images de leur atrocité face à leurs propres concitoyens. Notre pays est déjà assez mal couvert par internet. Je me sens noble d'y accéder mais aussi choqué à compter ceux qui ne... [Lire la suite]
lundi 19 janvier 2015

RDC : LES CONGOLAIS DÉFIENT LE POUVOIR DE Joseph KABILA

Sur appel de l’opposition politique en RD Congo, des centaines de citoyens congolais qui depuis des décennies n’ont plus tenu résistance au pouvoir, sont descendus dans les rues du pays notamment à Goma, Boma et à Kinshasa. Des étudiants mêlés à la foule font face à la police et aux militaires dans ces trois villes. Des blessés se dénombrent en dizaines pour la première partie de la journée, et des morts sont annoncés. La suite serait plus catastrophique. On se souviendra que le 05 janvier dernier, Joseph KABILA avait promis au... [Lire la suite]

dimanche 18 janvier 2015

LE KATANGA, UNE PROVINCE OÙ LUMUMBA N'EXISTE PAS !

"L'histoire m'avait averti, la réalité m'a puni." C'est ce que dirait certainement un jeune Kassaïen dans le Katanga d'aujourd'hui. Etre originaire d’une des provinces du Kassaï (centre de la RD Congo) n'est pas une identité favorable au Katanga. Et s'afficher comme tel fait essuyer plus de honte que de gloire, bien que les "chances" ne sont pas les mêmes pour tous. La Mémoire de Patrice-Emery LUMUMBA en paye le prix au quotidien. On s'en fout de son héroïsme... Il est mort, voici 54 ans, et la mémoire collective congolaise me semble... [Lire la suite]
jeudi 15 janvier 2015

"MUSULMAN" = MEURTRIER ? ...JE N’Y CROIS PLUS NON PLUS…

Ceci est un bras d'honneur contre l'intolérance, pas une indulgence pour ces meurtriers. Je suis Chrétien... Depuis des années, le radicalisme assombrit l'image de l'Islam dont je ne sais plus croire en l'extrémisme affiché. De la Syrie au Mali, de la France au Nigéria, du Cameroun au Tchad, etc., ceux qui tuent sont musulmans. Des attentats par ici, des explosions par là ; des assassinats ici, des enlèvements là-bas,...et tout est à leur compte. Ils sont Jihadistes ou AQMI, du MUJAO, de l'EI ou de BOKO HARAM,  ils sont d'abord... [Lire la suite]
dimanche 11 janvier 2015

NOUS SOMMES JOURNALISTES, PAS DES BÊTES A CHARCUTER !

Tous Charlie ! Pourquoi des roquettes, bombes et mitraillettes contre des crayons, stylos et papiers, micros et caméras ? Vous n'êtes que des lâches. Si vous nous trouvez si dangereux que ça, trouvez-vous des armes correspondant aux nôtres. Arrêtez de nous courir après. Nous sommes peut-être un pouvoir, mais pas une armée. Je suis en colère, mais je n'y peux rien contre les lâches que vous êtes. Si un crayon ou un stylo et un papier vous effraient autant, alors taisez-vous, vous êtes nuls. Combien d'entre nous effacez-vous de la... [Lire la suite]
jeudi 8 janvier 2015

Joseph KABILA AU KATANGA : LE RENDEZ-VOUS DES CŒURS BRISÉS !

Qu'elle peut être sale la politique. L'heure n'est plus à se lécher les mains. Joseph KABILA transpire la trahison que le Katanga lui aurait servie en plusieurs repas, si ce n'est pas une réponse mal digérée. Mais qui a réellement trahi qui ? Nul diplôme n'est nécessaire pour comprendre combien le président regrette d'avoir confié certaines responsabilités à certaines personnes au Katanga, mais ce n'est pas trop tôt. Une véritable mise en garde, c'est ce qu'on pouvait retenir de ses propos devant les notables Katangais, lundi 5... [Lire la suite]