jeudi 20 novembre 2014

"DIEU VA TE BÉNIR, IL SUFFIT QUE TU M'AIDES..." : L'AUTRE VIE À LUBUMBASHI - R.D. CONGO

Quelqu'un a voulu que je reparle de cette situation. Depuis peu, ma ville me dépasse, ou c'est à peine que s'ouvrent mes yeux. Dans nos rues apparaissent une catégorie de personnes, forcement gentilles, avec une nouvelle forme de mendicité bien étonnante. On se réveille chaque matin convaincu que tout viendra de la providence, jusqu'à promettre de l'or à ses bambins. Alors on peut se permettre de se servir du nom de Dieu sinon de la Bible. Belle imagination, crois-je ! Il y a de quoi parler de modernité, cette fois. Oh, les pauvres,... [Lire la suite]

lundi 3 novembre 2014

BURKINA-FASO : LE PEUPLE A-T-IL VÉRITABLEMENT GAGNÉ ? JE M'EN DOUTE...

J'aimerais savoir où finit le délire, où commence la réalité, mais ce n'est pas pour bientôt. La peur que j'ai en observant comment la détermination des citoyens du Faso nous a arraché nos admirations, c'est que les efforts du peuple pourraient avoir été détournés et corrompus. Leur président, Blaise COMPAORÉ, malgré la pression de la rue en colère, persistait de ne quitter en aucun cas le pouvoir avant la fin de son mandat. C'était sans compter avec l'engagement des Burkinabés parmi lesquels il a tué une trentaine le 30 octobre 2014.... [Lire la suite]
mardi 7 octobre 2014

L’HABITAT EN AFRIQUE, UN HABITAT NON CLASSÉ !

« Donnons la voix aux bidonvilles », c’est le mot d'ordre de la journée mondiale de l'habitat 2014, et en RDC, thème était « Changeons nos cités, améliorons la vie ». Mais qui donnera la voix à qui ? Ne serait-il pas un mot insensé dans des pays où presque tout est bidonville ? Ces pays africains qui couvrent plus ou presque 2 500 000km2, mais où environ deux tiers de leurs territoires sont villages et bidonvilles invraisemblables, ont aussi célébré cette journée avec affirmation de partager le même thème. ... [Lire la suite]
samedi 24 mai 2014

LUBUMBASHI - SOCIÉTÉ : MENDIER AVEC LE NOM DE DIEU EN BOUCHE, LA NOUVELLE MÉTHODE!

Depuis peu, ma ville me dépasse, ou c'est à peine que s'ouvrent mes yeux. Dans nos rues apparaissent une catégorie de personnes, forcement gentilles, avec une nouvelle forme de mendicité bien étonnante. On se réveille chaque matin convaincu que tout viendra de la providence, jusqu'à promettre de l'or à ses bambins. Alors on peut se permettre de se servir du nom de Dieu sinon de la Bible. Belle imagination, crois-je! Il y a de quoi parler de modernité, cette fois. Oh, les pauvres, ces autres oubliés pour qui très peu de gens... [Lire la suite]
samedi 29 mars 2014

FEMME CONGOLAISE, FEMME MEURTRIE! Un poème pour toi ma congolaise...

  A l'occasion de la clôture du mois de mars, dédié à la femme... Une de mes pensées pour et sur la femme congolaise couchée dans ce poème. Un appel à  la prise de conscience et à  la  revendication des droits humains leur reconnus. Assez crier, maintenant, action. Elle souffre, c'est vrai, mais elle n'est pas la seule victime qui a besoin de consolation. D'ailleurs, elle aussi se trouve par moment actrice ou complice dans des guerres contre ses compatriotes. Dommage!! Femme congolaise, femme ma mère, Toi mère... [Lire la suite]
lundi 3 mars 2014

QUI A ENFANTÉ CES MONSTRES? Vous les complices du mal!

Quand ils lisent mes publications, ils me traitent souvent de très "moins patriote" à cause de mes dénonciations, comme s'ils étaient "plus patriotes" dans leurs actes inciviques, et leur silence complice. Combien de temps encore ? Y-a-t-il encore une conscience en vie parmi vous ? Qui est ton ancêtre dans le mal ? Sûrement pas Lumumba! Regarde... L’ennemi  du pays c'est toi, mais tu refuses de l'admettre, tu persistes. Lorsque des mouvements rebelles apparaissent au pays, tu es souvent dans la mauvaise équipe. Tu portes tout de... [Lire la suite]

mardi 4 février 2014

TOILETTE EN PLEIN AIR, L'AUTRE MODE DE VIE!

La situation m’a le plus choqué quand j’ai rencontré une jolie fille accroupie derrière un arbre, pantalon baissé, faisant son petit besoin. On était aux alentours de 18 heures, en pleine ville. Au paravent, c’est une habitude des hommes sans gout patriotique, sa honneur ni vergogne. Ce n’est plus qu’un cas problématique, mais bien un nouveau mode de vie incarné depuis des générations et porté à son paroxysme aujourd'hui. Et cela se vit au quotidien dans un pays qui se dit en pleine modernité. Un pays grand et beau habité par des... [Lire la suite]
lundi 18 novembre 2013

Tolérance: VIVRE ENSEMBLE, NOUS ACCEPTER AVEC NOS DIFFERENCES

Tous différents mais tous les mêmes, ouvrez vos cœurs! Envers ceux qui sont différents de vous, montrez-vous tolérants. Acceptez les autres dans leurs natures et ainsi, limitez les victimes de la solitude. On entend très souvent ces types de propos: « Tu n’es pas de ma classe! », « C’est affreux ses yeux! », « C’est répugnant sa gueule! », « Ce qu’il(elle) est gros(se)! », « C’est monstrueux sa tête! », « Qu’est-ce qu’il(elle) est chétif(ve)! », « Wow, il est très beau,... [Lire la suite]
Posté par BWIRHONDE Fidele à 04:52 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
lundi 9 septembre 2013

MON PAYS AVANCE SUR PLACE!

Ses deux pieds en avant, Ses visions et ses espoirs stagnants, On dit que mon pays avance, Mais visiblement, il avance sur place.       Puis ils sont venus et  nous ont passés au rôle, Au levé du soleil, nous les élisons, Au couché du soleil, ils semblent à l’unisson, Et le pays semble avancer mais ne va nulle part.     Pourtant, vous l’avez vu hier, débout prêt à décoller, Mais ils sont venus et sur le sol, ils l’ont collé, Ils disent le pousser, mais il traine sur place, Et voilà... [Lire la suite]
Posté par BWIRHONDE Fidele à 11:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mardi 12 mars 2013

FEMME CONGOLAISE, FEMME DE GUERRE!

J’en suis fou, j’en suis malade. Plus de 15 ans de guerre, c’est trop. Combien sont mortes, violées, torturées, … Et leurs fils et époux, leurs proches? Je suis né sous la dictature, j’ai grandi dans la guerre. Que n’ai-je pas encore vu, mon Dieu quoi de neuf pour moi! Pourquoi ça autant duré Seigneur, pourquoi? Mon peuple est fatigué de fuir, d’enterrer les siens. Je pleure les femmes congolaises du Kivu disparues, violées, torturées,…en toute injustice.  J’en ai un cœur saignant car le passé me hante. J’ai vécu parmi elles et... [Lire la suite]