Samedi 25 juin, les étudiants de l'école supérieure de la gouvernance économique et politique (Ecopo) de Lubumbashi (RDC) ont organisé une journée d'échange focalisée sur l'université et l'entreprenariat, mais aussi sur le profil d'un (étudiant-) entrepreneur. Ouverte à tous, cette initiative innovante par sa nature, a été l'opportunité d'exposer la nouvelle manière de penser des leaders de demain tels que formés pour redessiner la face du monde suivant les nécessités.

Etudiants de l'Ecopo en plein travail *Ph: EcopoAu cours de la journée, trois groupes d'étudiants qui se veulent entrepreneurs ont présenté des projets portant respectivement sur l'orientation scolaire, le traitement des déchets et l'événementiel. Bien appréciés, ces projets ont reçus les plébiscites d'un jury d'avertis avant des trophées d'encouragement précédés des conseils et observations. Finalement, c'est le projet visant à promouvoir de bonnes conditions environnementales par l'assainissement et le traitement des déchets qui a décroché la première place.

 Plus tard, trois jeunes étudiants sont revenus sur le profil d'un étudiant-entrepreneur, donnant le schéma à suivre, les exigences à observer, les risques et les avantages. C'est alors que des témoignages seront apportés par des jeunes entrepreneurs avec des idées novatrices nourries par une expérience qui a diverses réalités.

Il aura été retenu que la connaissance du milieu est un atout avant tout investissement. S'assurer des exigences étatiques, des besoins à satisfaire et des moyens disponibles, c'est entre autres préalables à l'entreprenariat. Parmi les idées motrices du jour, une jeune a rappelé que face aux multiples facettes de l'entreprenariat, parfois le dernier désir est d'arrêter. Ainsi, à chaque apparition du découragement ou de l'idée d'abandonner, il faut se demander pourquoi l'on a commencé. Mais semble-t-il, l'entreprenariat a parfois besoin de la collectivité de d'idées, d'où la nécessité pour les jeunes de se souder les coudes pour lancer leurs projets. C'est cela "rêver ensemble"!

Cette activité est, pour nombreux, la plus grande et importante que les étudiants de l'école supérieure de la gouvernance économique et politique (Ecopo) de Lubumbashi auront organisée en 2016. Ils espèrent mieux faire chaque année à venir et transformer leur milieu de vie. FideleBlog leur souhaite vie et succès! ©Fidèle BWIRHONDE ©fideleblog.canalblog.com