Ils étaient environ 500 jeunes âgés de 9 à 25 ans, convoqués par le mouvement des Focolari à Lubumbashi pour un marathon pour la paix et l’unité, sous le thème "Ensemble, construisons la paix". Décorés aux poignets aux couleurs de l'arc-en-ciel, les participants à ce marathon ont manqué d'un sceau particulier le sens de l'unité dans la diversité pour la paix. Cette activité est mondiale bien qu'elle ait été vécue à la congolaise.

Marathon pour la paix, Juillet 2015 à Lubumbashi. *Photo: FideleBlog

"Tu veux courir, toi aussi?....alors moi aussi je me lance dans la course", disait un papa assez âgé, qui, pourtant de passage, a été surpris par la présence d'un gamin de 3 ans aligné pour l'occasion. Convaincus qu'il n'y a pas d'âge pour devenir acteur de paix, l'organisateur n'a pas hésité à ouvrir son marathon à tout le monde, malgré la cible. Construire la paix, ensemble nous le pouvons.

 - Pourquoi courir pour la paix?

Il le fallait. Il n'y a pas que par les armes que la paix peut être retrouvée. C'est parfois par un silence agissant que l’on peut semer la paix. Il suffit d'un peu plus d'amour, d'attention pour les victimes de l'intolérance, de la guerre, de l'injustice,...car c'est là aussi d'autres formes d'absence de paix. L'unité est un moyen par lequel les plus petits d'entre nous peuvent devenir plus utiles et contributifs que ceux estimés plus forts et plus grands. Ce n'est pas parce qu'on a connu la guerre qu'on peut mieux lutter pour la paix, il suffit d'en avoir le souci tant pour soi que pour autrui.

 - Avec qui faire la paix ?

Puisque la paix est une valeur pour tous, tout le monde peut la rechercher avec tous, mais la première personne avec qui faire la paix, c‘est soi-même. Les Eglises, les nations, les générations,...sont en perpétuelles guerres sinon en conflits intarissables et continuent à s'interroger sur celui qui devrait en premier lâcher les armes.

Tout le monde se rejette la responsabilité, non de commencer la pacification, mais d'avoir commencé et de n'avoir pas cessé le conflit. Pour les jeunes aujourd'hui, ça en est assez! Alors, si plus personnes n'agira pour eux et qu'ils sont appelés à réparer les préjudices de leurs pères, il est plus que temps de nager à contre courant. Il est l'heure de poser les jalons de la paix, de léguer à la postérité des eaux navigables, des terres arables, un monde nouveau. Il y a plusieurs raisons donc pour lesquelles tout homme devrait donc militer pour la paix, promouvoir l'unité, abattre l'intolérance.

Le mouvement des Focolari qui est de l'Eglise Catholique prônant l'œcuménisme avait, par ce marathon, rassemblé à nouveau des jeunes Chrétiens, Musulmans, Kimbanguistes, de la foi Bahaï et d’autres non identifiés pour un slogan commun : la paix ! Tous pour la paix et la paix pour tous ! Les marathoniens ont ponctué ce marathon par une séance de réflexion présentant les catastrophes sur la planète et les pistes de solution. ©Fidèle BWIRHONDE  ©fideleblog.canalblog.com