Il était 19, 20, 21 ou 22 heure chez-vous lorsque le monde de l'information a subi l'intransigeance de la race inclassable des Jihadistes de l'Etat Islamique, qui a obligé #TV5Monde, télévision francophone, à virer aux écrans noirs. C'est une attaque sans précédant contre, non plus seulement #TV5Monde, mais contre l'information, la presse, la liberté pour les uns d'informer, et les autres d'être informés.

Un garde devant le siège de TV5 à Paris *Ph: www.francetvinfo.fr

Je m'interroge : « Si on traite ainsi un bois vert, qu'arrivera-t-il au bois mort que nous blogueurs sommes ? ». C'est bien dommage que nous demeurions victimes des actions extrémistes à cause de décisions politiques qui ne sont pas non plus toujours favorables à notre travail. Ce qui est arrivé la TV5 Monde prouve que personne n'est épargné, et c'est là ma peur. Deuxième plus grand réseau mondial de télévision, TV5 doit avoir une sécurité maximale, mais cela appartient au passé. Alors moi ou l'autre qui est blogueur, qu'en dira-t-on ?

J'ai déjà écrit et parlé de l'Islam avec un regard évolutif, de Boko Haram avec une sensation d'impuissance mondiale, des Droits de l'Homme plus chantés que vécus, de l'Injustice face à la femme,...et malgré tous ces sujets d'intérêts international, je reçois des commentaires insultants. Mais que les grands médias du monde qui écrivent ou parlent de la même chose se fassent attaquer, cela me dit que ma plateforme n'existe même pas pour résister. Evidemment, il n'y a peut-être pas assez d'enjeux! Si contrairement à #CharlieHebdo, personne n'est mort à TV5, on sait au moins que le cœur de l'information francophone a été touchée et blessée. Et dire que nous allons la fermer, les Jihadistes font erreur. Peu importer leurs motivations contre la France, jamais une cyberattaque ne peut être solution, surtout si c'est contre la presse. Cela est devenu une alerte pour d'autres médias du monde, un appel au renforcement de la sécurité partout.

Avec mes confrères de #TV5Monde, je reste donc solidaire, la main au cœur pour partager leur douleur. Plus encore, je voudrais les encourager à la persévérance, mais aussi à la modération, même s'ils ne méritaient nullement pas cette attaque. Le #Journaliste en RDC, c'est le même en France, aux Etats-Unis, en Chine,... seul le contexte et l'environnement de travail changent. Il y a donc des raisons de croire que le danger est le même pour nous tous, et le mal qui atteint un #média, lequel soit-il, ou un journaliste, est un mal pour nous tous la fois.

La #Liberté de la #Presse ne doit pas paraitre comme une menace car, notre liberté est au profit du monde qui nous libère de ses chaines. Une info libre est une info qui libère, et même les plus radicaux en tirent leur part. Essayez d'imaginer le monde sans nous, sans médias. Il n'est plus possible, pas ajourd'hui en tout cas...

Cependant, Je crains désormais que nous soyons emprisonnés par nos propres choix, notamment nos usages sur internet, et cela n'est pas à finir bientôt. Mais dans tous les cas, on n'abandonnera pas. Moi, J'écris pour donner vie à ma vie, un sens à ce que vous vivez. Alors, vivez et laissez-nous vivre.  ©Fidèle BWIRHONDE ©fideleblog.canalblog.com