Il en dit souvent trop avec des mots nourris d'un orgueil extrémiste, mais j'étais à plusieurs points d'accord, cette fois, avec Lambert MENDE. En effet, si tous n'en ont pas marre, moi OUI. Ces rapports sur la RDC, qu'ils proviennent des nations-unies ou d'une ONG internationale quelconque, dramatisent asssez souvent trop sur la situation en RDC. La RDC est un pays souverain, arrêtez de nous marcher sur les pieds. Aidez-nous, d’accord, mais ne nous commandez pas. Malheureuse est ma nation d'avoir eu des personnes de postures flexibles et aux positions confuses à sa tête.

ONUDHMarre, oui, le gouvernement congolais en a de  l'ONUDH (ONU Droits de l'Homme) présente aussi en RD Congo. Ces trois dernières années, cette structure de l'ONU tenue par Scott CAMPBELL en aurait trop fait. Le porte parole du gouvernement, Lambert MENDE, a confirmé ce que son collègue de l'intérieur, Richard MUYEJ, avait déjà annoncé : Scott CAMPBELL n’est plus le bienvenue en RD Congo, après son rapport sur l'opération Likofi impliquant des policiers et des bandits.

Le rapport de Scott CAMPBELL a poussé le gouvernement à une décision rarissime, « preuve de la gravité du cas ». Le gouvernement congolais est pourtant clair, trop c'est trop et ça doit cesser. Surtout que l'ONG Human Rihgts Watch affirmerait aussi que des dépendants des combattants du FDLR seraient morts de faim en RDC, alors  que le gouvernement parle du paludisme. Leurs chiffres ne concordent pas, et cette fois c'est le gouvernement qui produit les chiffres les plus élevés. Un "mensonge" est encore sorti obligeant Lambert MENDE à postillonner et à s'essouffler dans son costume de premier défenseur du gouvernement.

Je reconnais qu'avec Lambert MENDE il est facile d'affirmer des faussetés et ne jamais les corriger, très facile de minimiser les faits que de reconnaitre la véracité des faits mettant en cause le gouvernement, ou encore de s'acharner sur ceux qui ne sont pas d'accord avec eux que prouver le contraire de ce qui est dit,...mais les congolais sont aussi si naïfs qu'ils permettent tout à n'importe qui. De l'étranger, l'ennemi a un soutien en RDC, et de l'intérieur le congolais est la rouille qui ruine la patrie. Ah, les monstres !

Au pouvoir, ils nous mentent constamment et vendent à leur manière le pays, pis ils feignent d'en être les défenseurs les plus motivés. Dans la masse, on complote et on flirte avec l'ennemi. C'est là une des brèches exploitées par des personnes comme Scott CAMPBELL et des groupes comme Human Rights Watch, qui entrent pour rouler dans la boue la vérité sur la R.D. Congo avec trop d'accent sur les faits, et détourner les regards des congolais. Non, assez dit, ça doit cesser enfin.

Arrêtez de nous alarmer, la vérité ne coûte pas si chère. Ceci vaut pour l'ONU que pour Joseph KABILA et ses marionnettes, son gouvernement et son armée que je respecte. Nous en avons marre de nous poser des questions puisque vous nous avez détournés de la réalité. Rendez la parole et le pouvoir au peuple... ©Fidèle BWIRHONDE  ©fideleblog.canalblog.com