Deux cas de décès confirmés, Ebola est à nouveau en RDC. C’est la 7ème épidémie en 38 ans, mais serait sans rapport avec l’Ebola de l’Afrique de l’Ouest. Ce pays qui a vu naitre ce fléau retrouve le chemin sa triste histoire au moment où l'OMS dresse un bilan de près de 1430 morts dus à Ebola. Si seulement les résultats pouvaient être négatifs! Si seulement cette vérité pouvait être hypothétique! Mais hélas, la réalité est désormais irréversible : Ebola est en RDC.

Virus Ebola. *Ph. chaos-controle.comAprès des analysées sur des décès mystérieux en province de l'équateur, l'État congolais était alerté, avec raison, considérant la progression de cette maladie en Afrique. Plus de 60 morts avaient d'abord été enregistrés en dix jours à Djela. On parlait d'une maladie inconnue. Puis suivront 13 cas vraisemblablement dus à une fièvre hémorragique, mais on ne pouvait dire laquelle. Place aux analyses à l'Institut Nationale des Recherches Biomédicales de Kinshasa.

 L'épidémie a largement terrorisé l'Afrique de l'Ouest faisant périr des vies en Guinée, au Libéria et en Siéra Léone jusque légèrement au Nigéria, avec plein d'alertes dans plusieurs autres États africains. Et voilà, un mauvais rêve rattrape mon pays, la RDC. Pire, on parle d'une "Ebola" différente par sa souche. Aurait-on donné lieu à un nouveau monstre? Dieu seul sait!

Le gouvernement congolais annonce, en premier lieu, l'isolement d'une surface de 100km où tout est en quarantaine, tous les mouvements limité, pas d'entrée, pas de sortie.

Doit-on craindre le pire? Bien sûr, puisque nul ne peut à ce jour affirmer que les mouvements durant les recherches n'ont pas laissé se transporter le virus de là un autre coin du pays. Prudence donc partout où vous vous trouvé sur le territoire congolais.

Voici les mesures à observer:

-       Eviter les foules

-       Eviter la viande de brousse

-       Eviter le contact avec les personnes décédées

-       Ne pas saluer n’importe qui, surtout si l’état de santé est suspect, ni toucher n’importe quoi

-       Eviter la consommation des aliments vendus dans la rue

-       Se laver constamment les mains au savon

-       Eviter les baisers avec certaines personnes, même connues

-       Eviter les personnes qui toussent

Les symptômes de cette maladie sont principalement reconnaissables par "une virose aiguë sévère se caractérisant par une apparition brutale de la fièvre, une faiblesse intense, des myalgies, des céphalées et une irritation de la gorge. Ces symptômes sont suivis de vomissements, de diarrhée, d’une éruption cutanée, d’une insuffisance rénale et hépatique et, dans certains cas, d’hémorragies internes et externes. Les analyses de laboratoire révèlent une baisse de la numération leucocytaire et plaquettaire, ainsi qu’une élévation des enzymes hépatiques.

Les sujets atteints restent contagieux tant que le virus est présent dans leur sang et leurs sécrétions. On a isolé le virus Ebola dans le liquide séminal 61 jours après l’apparition de la maladie chez un homme ayant contracté l’infection dans un laboratoire. La durée d’incubation, c’est-à-dire le temps écoulé entre l’infection par le virus et l’apparition des premiers symptômes, varie de 2 à 21 jours." Ces symptômes sont de l'OMS.  ©Fidèle BWIRHONDE  ©fideleblog.canalblog.com