L’histoire est riche, parfois confuse et pleine d’incertitudes. Elle mélange triste mémoire et gaieté, allant des festivités aux décapitations. Nombreux estiment que la St Valentin n’est pas plus une fête chrétienne que païenne. À l'origine Valentin soupçonné d’en être la base ne voulait que traduire son attachement à quelqu’un de très aimé. C’est hélas devenu une journée commerciale, dénudée très souvent de son sens, tournant autour du  sexe et de la drogue, sans parfois signe de tendresse, d’affection ni de fraternité.

LES ORIGINES

Il y a bien des décennies... À cette époque, l’empereur Claude II venait d'abolir le mariage, considérant que les hommes mariés s’accrochaient tellement à leurs femmes qu’ils devenaient de mauvais soldats parce qu'ils ne pouvaient abandonner leurs familles. Il y avait  un prêtre du nom de Valentin qui encouragea les jeunes fiancés à venir le trouver en secret pour recevoir la bénédiction du mariage. Conséquence, il fut arrêté et emprisonné par Claude II.

Alors qu'il attend son exécution en prison, Valentin noue  une amitié avec la fille de son geôlier et lui redonne la vue. Les minutes qui précédèrent, il offrit des feuilles en forme de cœur ce message: ADIEU… TON VALENTIN. Loin dans le temps, les Romains fêtaient les Lupercales dédiés à l'honneur du dieu des troupeaux et des bergers. Il revenait à chaque jeune homme de piger un nom d'une jeune fille qui lui était automatiquement assignée pour l'année. Mais voilà qu’en 496, le Pape considéra que cette tradition était très peu respectueuse de la femme. Il interdit alors cette fête, choisissant alors Valentin comme patron des amoureux et le 14 février fut décrété jour de sa fête. Pour nombreux le martyr Saint Valentin évêque de Terni, décapité en 269 à Rome, aurait été confondu avec un autre Valentin commémoré le 14 février,  St Valentin Evêque de Terni. Réputé pour ses dons de guérisseur chez les jeunes, ce saint lui aussi condamné à la décapitation .

 LES TRADITIONS

 Carte_St_Valentin

*Les cartes de St-Valentin

A l’abolition de la coutume des Lupercales, les jeunes romains commencèrent à offrir à la femme de leurs rêves des vœux affectueux par écrit, mode plus romantique. On dit que la plus ancienne carte fut envoyée par le duc d'Orléans Charles, alors qu'il était emprisonné Londres. En effet, il avait envoyé à sa femme une carte contenant un poème d'amour.

 

 *Cupidon

Dans la mythologie romaine, Cupidon représente le dieu de l'amour. Il est personnifié par un jeune enfant peu vêtu, muni d'un arc et d'une flèche. On croit que, lorsqu'une de ses flèches vous touche, vous tombez follement amoureux de la première personne que vous rencontrez.

 Cupidon
 

Chocolat_St_Valentin

*Le chocolat

Aujourd’hui, le chocolat est devenu une de choses les plus offertes. Certains disent que ce choix n'est pas dû au fait que des scientifiques ont découvert l’existence d’une hormone du désir (amoureux) appelée Phényléthylamine, contenue aussi dans le chocolat. Une mystérieuse hormone exploitée par plusieurs amoureux sans le savoir.

 

Des 'XXX" à la valeur des baisers!

Des milliers d’amoureux dans le monde terminent leurs lettres d'amour par "XXX", souvent en toute ignorance. En effet, cela remonte d’une vieille tradition au début du Catholicisme quand le "X" représentant la croix, symbolisait la foi. Et comme très peu de gens pouvaient écrire, la croix servira longtemps de signature. Mais en signant son document d’un  "X", on devait embrasser la croix, comme un serment. C'est de cette pratique du baiser faite à la croix que naitra le "X" symbole du baiser. Parmi les symboles, on compte aussi les oiseaux (la grive, la perdrix, le merle…), les couleurs rouge et blanche. ©fideleblog.canalblog.com