Dans tous les gouvernements successifs en Rdc, le ministère du Tourisme est toujours présent. Mais autant les gouvernements se suivent, autant on s’interroge sur l’importance de certains ministères tels celui du tourisme. Un budget conséquent est pourtant alloué chaque année à ce ministère qui ne rapporte rien à la caisse de l’Etat, malgré l’immensité des richesses nationales.

Un_perroquet_de_la_RdcSommes-nous excessivement riches pour rien? De nombreux pays dans le monde trouvent l’essentiel de leurs économies entre autres dans les retombées du tourisme. Cela est toujours conséquence d’une mise en valeur des riches nationales dans leur diversité, dont les sites touristiques, la faune et la flore, les cours d’eau et leurs chutes , les parcs nationaux, les monuments, les grands places nationales, les lieux historiques et célèbres les constructions anciennes,… Chez nous on accusera la guerre, d’accord mais cette guerre a anéanti quels efforts? Certains pays en viennent même à créer des sites artificiel pour leur tourisme, d’autres ne peuvent promouvoir que leur sable de mer par exemple. Et on a tout cela, naturellement.

Un tourisme bien tenu est une source de fonds, on le sait, car favorisant la croissance économique d’un pays et favorisant la visibilité de la nation. Mais il est prouvé que l’importance du tourisme au pays dépend de la valeur que l’Etat y accord. Du coup, le ministère du tourisme ne gonfle plus seulement les charges de l’Et mais participe à sa croissance économique. En Rdc, on devrait y penser. Des pays comme le Maroc, la France, et d'autres ont un témoignage à cet effet.

Le tourisme englobe animation, restauration, ébergement. Ceci implique que ce secteur fait tourner l’hôtellerie et ses services connexes. Mais voilà que malgré ce que peut remporter ce domaine, le ministère congolais du tourisme ne semble pas servir à grand-chose. Ni à faire entrer des touristes au pays, ni à entretenir les sites et autres riches du pays, ni même à promouvoir le tourisme auprès des nationaux. Si seulement on savait combien ces autres pays envient les richesses congolaises méconnues par les congolais eux-mêmes. Dommage! ©fideleblog.canalblog.com