Peut-on aujourd'hui se permettre de parler de victoire totale sur le M23? Je me permets le doute. Bien qu'au 580ème jour du règne du M23, les forces loyales de la Rdc délogaient et répoussaient les rebelles. Pourvu que ça dure longtemps... Tout n'est pourtant pas encore gagné. Ce lundi 11 novembre, un accord de paix devrait être signé entre les rebelles et le gouvernement congolais, sur un territoire neutre, l'Ouganda. Du coté de la Rdc, il n'en est pas question. L'Ouganda en plus où se cachent cependant plusieurs rebelles.

Soldats_FARDC_apres_victoire_sur_le_M23

Sachant que le M23 n'est pas la seule menace active et faisant recours à l'histoire, quelque pessimisme perdure dans quelques têtes citoyennes. On estime à au moins sept bandes armées sevissant toujours au Nord-Kivu, en particulier. Chez le M23 dans leur fuite, plusieurs rebelles se sont faits prendre par les FARDC et d'autres ont trouvé réfuge en Ouganda où le leader Sultani MAKENGA se serait fait arrêter volontiers.

Et voici qu'aujourd'hui on s'interroge: Les USA qui pressent le Rwanda à ne plus soutenir la rebellion se seraient-ils véritablement engagés à pacificier la Rdc? Les intérêts étrangers en Rdc sont-ils satisfaitS? On se sait bin que non! De son coté, Kagame se serait-il retrouvé seule pour accompagner longtemps la rebellion en Rdc? Les FARDC ont-elles battu les rebelles du M23 ou ces derniers ont été abandonnés par les puissances qui les soutenaient. On s'en tieny à ce qu'on apprend. Beaucoup à savoir! ©fideleblog.canalblog.com