Le peuple a assez patienté! Les consultations nationales annoncées par Joseph KABILA en décembre 2012 font cracher encre et salive aujourd’hui. La majorité au pouvoir a trouvé un nouveau canal pour faire valoir sa politique. A l’opposition, ces consultations ne sont qu’une manipulation des partis au pouvoir, et elle ne peut donc dire OUI à la main que leur est tendue. Elle réclame une médiation internationale pour qu’elle donne son accord.

Joseph_KABILA_et_Etienne_TSHISEKEDIPourtant, il s’agit d’une question nationale pouvant être résolues par les nationaux. Je ne sais que cache la politique de ces consultations mais je trouve indécent que la communauté internationale s’affiche comme un passage obligé pour la politique nationale. Au sein de l’opposition, les couleurs n’ont donc pas changé car pour elle, l’international internationales un préalable la tenue de ces consultations à intérêts nationaux. Peut-être a-t-elle raison! Mais jusque quand resterons-nous pessimistes faces à nos propres initiatives?

Avec des crises que la RDC traverse, il est de mauvais goût que les politiciens congolais continuent à ne voir que leurs têtes. Le changement, c’est maintenant, même si ce n’est plus assez tôt! Depuis des années, les pays connait de multiples sommets et tables rondes à l’étranger pour la pacification du pays, mais en vain. Et maintenant que les compatriotes politiciens doivent se regarder les yeux dans les yeux, ils se rejettent la balle, comme d’habitude. Pourtant le temps n’attend pas.

En fait, l’opposition n’est pas faite pour toujours dire non, la majorité non plus pour tous avoir raison. Mais quand il faut tabler pour la nation, il conviendrait de peser la nécessité et jouer sur l’opportunité. Faut-il organiser ces consultations? Si OUI, alors qu’ils ne laissent pas le temps couler sans effet. Sinon, qu’ils choisissent les bonnes voies.  ©fideleblog.canalblog.com