Tous différents mais tous les mêmes, ouvrez vos cœurs! Envers ceux qui sont différents de vous, montrez-vous tolérants. Acceptez les autres dans leurs natures et ainsi, limitez les victimes de la solitude. On entend très souvent ces types de propos: « Tu n’es pas de ma classe! », « C’est affreux ses yeux! », « C’est répugnant sa gueule! », « Ce qu’il(elle) est gros(se)! », « C’est monstrueux sa tête! », « Qu’est-ce qu’il(elle) est chétif(ve)! », « Wow, il est très beau, elle est belle comme un ange! », « Il a, elle a un corps de rêve! »... Certains d’entre nous en sortent choqués, frustrés, victimes pour toujours et ne peuvent s’en remettre. Ne pouvant plus s’assumer, ils en arrivent parfois au suicide. Pendant que d’autres en sont réconfortés, placés sur leur piédestal, loués voire adorés. Entre ce deux catégories de personnes, la faille s’élargit et les différences se renforcent. Mais alors, c’est quoi la beauté, c’est quoi la laideur, tout n’est-il pas question de jugement ? C’est ici que la tolérance trouverait sa place, où c’est salutaire d’accepter les différences des autres.

Nos différence et nos diversités sont nos richesses. *Ph. ouestfrance-emploi.com

Mais pourquoi tous ces préjugés, pourquoi tant de mépris, tant de cruauté? A cause de leur taille, leur couleur de peau, leur poids, leur visage, leur appartenance religieuse ou sociale, leurs handicapes,…nombreux souffrent ou meurent. Ils subissent des atrocités de la part de leurs semblables qui ne peuvent supporter leurs différences. Ils sont critiqués, délaissés, abandonnés dans leurs différences sans amis, ils sont marginalisés parfois par  leurs propres frères. Conséquence, ils ont perdu espoir, ils n’ont plus confiance en eux, ils vivent torturés, isolés. Oh, Seigneur!

Peut-on oser regarder au-delà des différences et des limites et voir simplement un humain plein de valeurs? Personnellement, je suis choqué par l’insuffisance des différences qui séparent les hommes. Nul n’a choisi où et comment naître. Personne n’a dessiné son destin, personne n’a choisi ses parents ni ses faiblesses. Par contre, nombreux ont choisi de se torturer pour se modifier et apparaître autrement, et à la fin pour déstabiliser leurs proches naturels. Et pour se transformer, faut-il encore en avoir les moyens. Mais malgré tout, on ne peut pas se mentir, on sait ce qu’on est réellement au fond. Voudriez-vous pour une fois vous oublier et penser à ceux qui souffrent parce que vous les oubliez? Où est alors la tolérance que vous ne cessez pourtant de chanter? Il n’y a pas que les homosexuels qui ont besoin de votre soutien. Un peu d’humanisme pour tous, s’il vous plait! C’est assez!

Nous tous devrions-nous alors nous ressembler? Impossible! Loin de tout, oublions ce qui nous sépare, pensons à ce qui nous unit et élargissons sa couverture sur les oubliés. N’oublions jamais que nous torturons des milliers de personnes dans le monde et des centaines chez-nous, par notre regard, nos propos, nos actions, nos attitudes. Nous avons, sans raison, condamné à la solitude des gens dans leurs faiblesses. Les autres n’ont pas que des incapacités, pas seulement que des faiblesses, pas seulement que des différences. Ils ont aussi des qualités, des capacités, des valeurs, à donner et à recevoir. C’est pareil pour nous aussi. On est juste différents et c’est normal et naturel.  ©fideleblog.canalblog.com