Lors du XIVème sommet de la francophonie tenu à Kinshasa (RDC) en octobre 2012, François HOLLANDE avait manifesté un dédain méprisant ouvertement exprimé envers le Président Congolais, Joseph KABILA. Pour cause, KABILA serait illégitime car n’ayant pas mérité la victoire aux élections présidentielles organisées environ un an plus tôt.

Joseph_KABILA_et_Fran_ois_HOLLANDE_lors_sommet_de_la_francophonie__Kinshasa_2012Tout le monde l’avait entendu, pour HOLLANDE, la France ne pouvait apporter un soutien  à u président illégitime. Mais voilà qu’aujourd’hui la France prétend vouloir aider la RDC à se relever. Comme si HOLLANDE avait perdu la tête, la France annonce d’éponger plus de 170 millions d’Euros de dette au profit de la RDC. De même, elle s’investit dans la réhabilitation de quelques bâtiments de l’institution congolaise en charge de la formation professionnelle, l’INPP, dans quelques villes du pays. C’est gentil me diriez-vous. Et c’est peut-être vrai…

Mais pourquoi maintenant cette volte-face inattendue? Pour quel intérêt français que HOLLANDE changerait si brusquement sa position. Sûrement, la diplomatie française a compris que le président « normal » avait commis une grosse erreur que de vouloir une bonne vache laitière de leurs relations. Ainsi veut-elle se repositionner. Et KABILA et son gouvernement étant en position de faiblesse, ne savent se passer d’une faveur qui leur apporte gros.

Les Français ont compris que les Congolais réagissent par le cœur et donc leurs sentiments sont manipulables. Ils ont alors proposé un gâteau à KABILA, et il a mordu dedans. Et ces dirigeants congolais sont-ils alors pour le bien des congolais autant que leurs homologues luttent pour le bien-être social de leurs peuples. Des raisons qu’on se moque autant d’eux et qu’à la fin on les manipule comme des novices. C’est triste©fideleblog.canalblog.com